Comment utiliser un contrat de prévoyance pour sécuriser son patrimoine ?

Le contrat de prévoyance est un contrat d’assurance destiné à se protéger ainsi que ses proches contre un risque financier. Cette assurance sert notamment à protéger votre foyer en cas de décès.

La prévoyance assure un capital à vos proches en cas de disparition de votre part en contrepartie d’une cotisation que vous payez. C’est un contrat à fonds perdus qui ne permet pas de capitaliser mais en contrepartie vos proches peuvent bénéficier d’un capital très important contre le paiement d’une prime d’assurance. Le tarif de cette dernière varie en fonction de votre âge et de votre état de santé. Vous pouvez choisir les bénéficiaires de votre choix et tous les capitaux versés sont exemptés de taxation quel que soit le montant.

Lorsque vous vous intéressez à la création de votre patrimoine c’est premier le sujet auquel vous devez penser. Avant de commencer à épargner il faut déjà sécuriser l’existant et protéger sa famille qui pourrait se retrouver dans une situation financièrement désastreuse en cas de disparition de votre part.

Protéger vos enfants

Si vos enfants souhaitent effectuer des études longues (BAC +5) il faut prévoir le coût de l’école sur cette durée ainsi que l’hébergement et les coûts du quotidien. On peut estimer qu’il faut prévoir 100 000€ de capital pour chacun de vos enfants.

Il n’y a aucune condition d’utilisation du capital, si le coût des études est inférieur cela pourrait permettre à vos enfants de bénéficier d’un capital pour démarrer dans leur vie active.

Protéger votre conjoint(e)

Si vous disposez des principales ressources du foyer il faut penser à protéger les membres qui le composent en cas de disparition de votre part. En fonction de vos revenus il faut prévoir un capital pour le conjoint afin de compenser cette perte.

Il faut compter environ 250 000€ de capital pour compenser 1 000€ de revenus mensuels.

Protéger vos investissements immobiliers

Si vous avez effectué des investissements immobiliers en locatif LMNP ou bien via des SCI à l’IS en cas de décès de votre part le versement de l’assurance crédit sera comptabilisé comme un bénéfice exceptionnel et donc taxable à l’IR dans le premier cas et à l’IS dans le second.

Il est donc impératif de prévoir un contrat de capital décès pour que vos héritiers ne se retrouvent pas dans une situation délicate avec l’administration fiscale lors de la succession.

Paiement des droits de succession

Avoir un contrat de capital décès peut permettre à vos proches de payer les droits de succession que l’administration fiscale pourrait leur réclamer en cas de décès de votre part et ainsi préserver le patrimoine existant.

Cette stratégie est impérative si vous disposez d’un important patrimoine immobilier (avec ou sans dettes) ou si vous êtes gérant majoritaire d’une entreprise. Dans les deux cas si vous n’êtes pas protégé vos héritiers devraient probablement vendre les actifs pour faire face à leurs obligations fiscales.

Combien ça coûte ?

Pour un cadre en bonne santé, non fumeur de 40 ans le coût est d’environ 100€/an par tranche de 100 000€ de capital assuré soit le coût d’un abonnement Netflix. A 55 ans le coût monte à 350€/ an.

De manière générale plus vous êtes jeune et en bonne santé plus le coût est faible.

A noter qu’il faut s’assurer avant d’avoir des problèmes de santé car l’assureur peut effectuer des exclusions ou des surprimes !

Abonnez vous à notre Newsletter !

* indicates required

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *